Renaître.

J’ai eu un cancer du sein infiltrant de grade 2. Lorsque j’ai appris la maladie en mai 2019, -je vais bientôt célébrer 1 an de combat- j’ai tout de suite adhéré tacitement et mentalement au principe et croyance* forte qui est la suivante; celle de pouvoir s’auto-guérir, hors traitements (chimio, radiothérapie). 

Cette croyance, loin d’être une lubie passagère, ne m’a jamais quittée et s’est même enracinée et renforcée au fil des mois. Or, dès le départ, je fus confrontée à la médecine «allopathique» dite «traditionnelle», par opposition à la médecine alternative.

Radiologues, oncologues, chirurgiens, médecine nucléaire, et examens tous plus désagréables les uns que les autres : biopsies, tep scan, repérage ganglionnaire…Mon organisme était devenu une cible, le lieu d’injections de substances tantôt radio-actives tantôt toxiques, le lieu de prélèvements et de prises de sang…

Dans un prochain lien, j’expliquerai pourquoi depuis lors, je me suis lancée dans l’hypnose, je pratique le jeûne & comment j’ai intégré l’alimentation cétogène dans ma vie. 

Veuillez trouver en bas de page de la marge la date de mon prochain jeûne de 5 jours en binôme cette fois, sous forme de décompte pour celles & ceux qui souhaitent me suivre. Je vous rappelle qu’avant tout jeûne de 3 jours et plus, il est fortement recommandé de consulter un professionnel de santé, le cas échéant votre médecin traitant.

Croyance* au sens défini par Robert Dilts, spécialiste de la PNL, dans son magnifique ouvrage «Croyances et santé». Selon lui, nos croyances prennent racine, entre autres, dans les schémas inconscients de notre personnalité. Il devient pionnier dans l’application du processus de changement dans le domaine de la santé, et une référence dans les programmes de développement personnel. 

Delphine Ségura-Gautier, hypnothérapeute.

Note : 1 sur 5.

%d blogueurs aiment cette page :