D’après Robert Dilts.

L’alternative illusoire

La notion de « double-bind » est définie pour la première fois par l’anthropologiste Gregory Bateson. Passionnée par le monde des rêves, la communication non-verbale, para-verbale, les ouvrages psychanalytiques, la psyché, les typologies et troubles de la personnalité,…ma passion pour le champ psy et ses dysfonctionnements, s’est cristallisée toute ma vie autour d’axes de réflexions et questionnements. En 2019, cette notion que j’ai approchée en cours de philo, me hâpe à nouveau lors de ma formation en Programmation Neuro-Linguistique et je deviens Praticienne en PNL, Nouvelle Hypnose, Hypnose Ericksonienne et Hypnose Humaniste.

En Hypnose thérapeutique,

On l’utilise durant l’induction* pour induire une lévitation, une catalepsie, une analgésie, entrer en transe hypnotique ou alors en anamnèse, en Hypnose conversationnelle pour faire conscientiser la personne de ce qui est à l’œuvre en elle ou pour l’amener à déverrouiller son inconscient.

En PNL,

On l’utilise pour aider la personne à résoudre d’elle-même le souci pour lequel elle est venue en consultation, en mettant la personne qui souffre face à deux solutions gagnantes pour elle. Quoiqu’elle choisisse comme solution, la solution 1 ou la solution 2, elle choisira forcément une solution !

Dans la vie,

Il arrive qu’on tombe sur des personnes présentant des troubles de la personnalité qui agissent sur ce mode mais de façon inversée, pernicieuse, sournoise pour mettre l’autre dans une situation fautive. La structure psychologique les fait agir ainsi inconsciemment, c’est-à-dire que dans la plupart des cas, elles ne s’en rendent pas compte. Ici, l’illusion de ce choix est un choix factice forcément perdant-perdant pour l’autre personne. Cependant, il est possible de les décrypter pour ne pas tomber dans les filets de telles personnes, et souffrir à son tour. Car l’addition est lourde. Comment ça fonctionne ?

Le schéma est le suivant : « si tu ne fais pas A, tu es perdant, mais si tu fais A, tu es perdant aussi », ce qui engendre une situation non-gagnante !

Où rencontre-t-on ces typologies ?

D’après Robert Dilts, père fondateur de la PNL, les double-contraintes surviennent dans des structures professionnelles, par exemple, la personne ne fait pas son travail car la charge de travail demandée est trop importante. Cela peut arriver aussi qu’un paradoxe ou conflit soit créé à votre insu, qu’elle que soit votre attitude. L’ issue n’aboutit qu’à la confusion ou à l’impuissance. Les double-contraintes les plus intenses émotionnellement, surviennent dans un contexte de relations interpersonnelles impliquant un combat de pouvoir dans lequel une personne essaie de « mettre mal l’autre personne » (Robert Dilts).

Il est possible de s’en libérer avec des moyens appropriés !

il suffit de développer en vous la capacité à : distinguer les messages contradictoires, changer la nature de la relation qui provoque la double-contrainte, faire des méta-commentaires*, filtrer ou neutraliser les messages négatifs d’identité, trouver un moyen de « sortir du cadre », empêcher cette situation de devenir une expérience récurrente.
Grâce à mon expertise en ce domaine, mon travail consiste à vous donner les clés pour renverser la situation. Parfois, il suffit de confronter la personne à ses propres injonctions contradictoires pour permettre le changement dans la relation.

Décidez d’aller bien, d’aller mieux maintenant!

CONTACT :

Publié par Delphine Segura Gautier

Hypnose Ericksonienne, Humaniste, PNL. Thérapie Symbolique Simple et Avancée. Psychopathologie. Hypnose et traumatismes. Enfants, ados, adultes.

Rejoindre la conversation

3 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :